vendredi, septembre 28, 2007

Quand un contrat tourne mal.

Je fais des contrats par plaisirs et pour me payer un peu de luxe (mon Nokia N800 Internet Tablet par exemple :-).

Hors, quand un contrat tourne mal c'est vraiment difficile pour le morale.

J'ai fais un petit contrat pour deux gars de Montréal (dont je fais taire le nom et la compagnie). Après 10 heures (2 heure et demi de moins qu'estimé initialement) je demande à être payé. Plus aucune nouvelles. Je laisse plusieurs messages vocaux et par courriel, rien à faire, ils m'ignorent totalement. Après plusieurs heures de recherches, je trouve enfin leur adresse personnel ainsi que leur numéro de téléphone. Mais encore une fois, pas moyen de les rejoindre. J'envoie alors une mise en demeure à mes deux clowns. Un des deux signe et accepte celle-ci. Ils ont donc 10 jours pour me répondre sans quoi j'entame une poursuite aux petites créances.

Aujourd'hui ça fait 11 jours, et malgré l'assurance d'un de mes deux bozos, je n'ai toujours pas reçu mon dû. Je suis donc dans l'obligation de les poursuivres.

Arghhh!

2 commentaires:

dave a dit...

Sébastien,
Je tiens a te dire que je comprends très bien ton ressentiment. Sache que dès fois cela peut meme tourner pire...

Laisse moi te raconter la mienne et tu comprendras :"J'avais au départ une compagnie de service techniques en informatique depuis pres de un an avec 3 associés nous avions reussi a percer dans certains domaines plus payants justement... Dès lors le temps mort de noel arrive.

Durant ce temps, avec un de mes 3 associés nous acceptons un contrat de programmation d'un logiciel de gestion pour tout un parc de soudure.
On inclus a cela l'installation de nouveaux materiels informatique, que nous sous-contractons a notre autre compagnie, bien sur.
Aprés une semaine intensive de programmation mon associé m'avoue ne pas avoir fait signer de contrat et avoir simplement envoyer une soumission que ils ont accepté et que ils ont payés une avance de 2000$ pour tout le materiel (4500$) et le logiciel (6000$).
Je lui demande donc d'aller faire signer un contrat au plus sa*****! Il part de ce pas et reviens sans contrat avec un autre cheque... La je lui dit de retourner voir et de faire signer. Il reviens très aigri et m'explique que le gars a refusé quand il a vu le calendrier... Il s'attendait a ce que nous fassions cela en moins de 2 semaines! Y compris un nouvel ajout: Populer la base de données de tout les matériaux disponible chez ces fournisseurs...

Puis-je te dire que des fournisseurs de meteaux de tout genre ont plus de 40 Mo de fichiers adobe PDF tous structurés de manière differente et enumérés les uns apres les autres...

Donc a la fin de cette dite semaine nous avions 4 semaines de programmation accomplies et le matériel était pratiquement rendu, il ne manquait que l'imprimante 11x17 qui tardait encore.
Le client déboule alors dans la compagnie de service technique clamant un remboursment. Un de mes autres associés ne trouvant pas de facture a leur nom, vu que elle etait au nom de notre auter compagnie en sous-contrat!
Il leurs annonce que aucun travail ne fut commander pour eux et s'imagine que nous voulions frauder! Il s'organise avec le client pour lui rembourser son avance et nous actionne pour detournement de contrat!

Donc moi, parce que un client qui ne comprenait pas l'impossibilité de coder plus de 800,000 items en moins de 2 semaines a 2 programmeurs, j'ai perdu 5000$ de salaires payés + 4000$ de materiel inretournable et mon entreprise de service technique au complet!


Alors au niveau des clients qui ne comprenne pas pourquoi un programmeur merite son salaire je dit:"Pourquoi pensez vous que cela prends des années de cours pour etre programmeur?!?

On a peut-être pas les vies de nos patients entre nos mains comme les medecins, mais nous devons travailler souvent plus de 2000 heures sur un projet et avoir prévu chaque étape sans aucune erreur.
Cela demande de la reflexion beaucoup plus qu'il n'y parait de transformer des 0 et des 1 en une suite logique de proposition qui gerent vos actifs, produits, magasins, etc....
Il est facile de trouver une facon de fuir pour ne pas payer sauf que nous ne sommes pas des magasins qui peuvent revendre le contenu personnalisé pour vous, à quelqu'un d'autre!
Les pertes subies sortent directement de nos poches et souvent il n'y avait déja rien dedans avant! Alors messieurs et mesdames les clowns et bozos qui desirent sortir sans payer, comprenez donc que il ne s'agit pas d'un burger a 2,99$ que vous volez en ce faisant; il s'agit de semaines et mois de durs labeurs en équipe et c'est ceci que vous nous volez:"Notre temps". Ce temps personne ne nous le remboursera jamais
"

Ceci était mon histoire de noel, ce qui m'est arrivé cette année et je ne ferai pas de publicité a ces cro***** ni à mes incompétants d'associés qui viennent de me couter un grand total de 25000$ en tout et partout!
Comme tu vois les choses peuvent des fois mal tourner et même pire encore!

Merci de ton article qui me prouve ne pas etre le seul programmeur a ne pas vouloir arriver aux menaces légales ainsi que l'ocasion de raconter mon histoire! Quel défoulement!

Dave admin de E-Genius.ca

Sébastien Brodeur a dit...

Wow. J'avoue que tu à vécus toute une histoire.

Avoir un bon jugement et savoir bien planifier un tel projet ne s'apprend pas à l'école. C'est le genre de truc qui malheureusement contient une part d'expérience, une part de rigueur et surtout un peu de pif. Il est difficile parfois d'arrivé avec une soumission exacte pour un gros projet.

Les pire projets que j'ai à évaluer son souvent des modifications à un site déjà monter. Tu ne sais jamais sur quoi tu va tombé. Tu regarde trop rapidement un truc, tu pense que ça va prendre 1 heure et BAF tu découvre que le menu est en Flash ou un autre truc tu genre et voilà que ton évaluation prend le bord.

J'espère sincèrement que ton histoire ne t'auras pas trop découragé.

Bonne chance!

Avis

Les opinions qui sont ici émises sont celles de Sébastien Brodeur et non pas de Desjardins.